English       Español             Bio-électromagnétisme : au coeur du Vivant, quand la Science rejoint la Tradition... Métascience, Thérapie Quantique, www.ponsaty.com, www.ponsaty.eu, www.ponsaty.fr

La thérapie quantique


La thérapie quantique se définit comme une thérapie holistique et systémique,
centrée sur la compréhension des différents mécanismes biophysiques régissant la vie,
et plus particulièrement sur l'action des ondes électromagnétiques.


LE POINT ZERO : Le point zéro est le réceptacle de tous les champs de l’état fondamental et de toutes les particules. C’est en fait le champ de tous les champs.

Le point zéro est un espace situé au-delà des polarités positives et négatives, dans lequel le bien et le mal,
la lumière et la noirceur, coexistent en un point d’équilibre.
Au point zéro, la force positive est optimale parce que son potentiel est stimulé par la présence de la force négative correspondante.
C’est le principe de l’aimant en forme de « U ».
Le point zéro est le champ crée par ces deux forces opposées qui coexistent.
Le véritable pouvoir de création nait de l’équilibre des deux pôles magnétiques.
La conscience informée de la nature résulterait d’une cascade de cohérence subatomique.
Toute l'information réside dans cette dimension supérieure, et il est possible d'y faire appel quand cela s'avère nécessaire et significatif.



POUR UNE VISION NON MECANISTE DU MONDE,
DANS UN AUTHENTIQUE SYSTEME DE CONNAISSANCE VIVANT ET OUVERT :


La Métascience permet d’aller au-delà de nos frontières individuelles, et d’établir une connexion spontanée avec les informations inscrites dans les champs vibratoires qui sous-tendent la manifestation.
Elle a pour but de rétablir l’émission correcte des vibrations, par un accès direct au cœur du vivant.

[Notre ADN est l’interface entre la matière et le monde substangible, c’est-à-dire le monde quantique de toutes les possibilités.]

Grâce à l’utilisation des fluctuations quantiques issues du point zéro, la Métascience opère un transfert directif de l’information Génétique, Biologique, et Psychique, selon les besoins considérés par le corps physique et les corps subtils.
Elle intervient ainsi sur la tripartition de l’homme dans sa globalité Corps, Âme, Esprit.




L’ADN émetteur récepteur de lumière :


L’ADN est un cristal ‘apériodique’ qui capte et transporte efficacement les électrons
et qui émet des photons ( c.à.d. des ondes électromagnétiques ) à des fréquences ultra faibles, à la limite du mesurable, et ceci plus que toute autre matière vivante.
Le degré de cohérence est extrêmement élevé, il est comparable à celui d’un laser.
L’émission de ces bio-photons est un véritable langage cellulaire. Les cellules utilisent
ces ondes pour régir leurs propres réactions internes, et aussi pour communiquer entre elles.
Ces longueurs d’ondes correspondent exactement à la bande étroite de la lumière visible.
Ces particularités font de l’ADN un excellent émetteur récepteur d’ondes électromagnétiques.
La molécule d’ADN constitue une sorte de technologie ultime : elle est organique et si miniaturisée
qu’elle s’approche des limites mêmes de l’existence matérielle.
La Métascience interagit avec ces ondes électromagnétiques émises et reçues par l’ADN.






Champs d’application : restaurer l’unité corps âme esprit


La Métascience permet de rétablir les structures d’information des cellules
par une réharmonisation des particules élémentaires qui les constituent,
et de ramener ainsi l’organisme à son point d’équilibre :


  • Accompagnement et libération de l’être
        Déprogrammation et reprogrammation de l'ADN
        Métamorphose – Développement personnel
  • Mise en œuvre de phases de renouvellement par induction de stress positif
        lors de pathologies lourdes, et déficience du système immunitaire.
  • Harmonisation des supports vibratoires de l’être
        avec le nouveau référentiel cosmique.
  • Régénération cellulaire.
  • Déparasitage.
  • Etc.

  • La Métascience porte un témoignage sur l'infinie multiplicité de l'être,
    son champ d'application reste donc ouvert.





    L'HOMME ARCHETYPIEL


    Mythes et Traditions.

    Les différents mythes de la création que l'humanité a transmis dans ses grands courants traditionnels rendent tous compte de cet « en haut » et de cet « en bas » nés d'une séparation (dans le sens de la distinction) au sein d'une unité principielle.

    Dans cette perspective l'Homme est le point de rencontre de l'univers et des Dieux, c'est pourquoi les sciences traditionnelles l'appellent microcosmos (petit univers) et microtheos (petit dieu).

    Il est le point de départ de toutes les « vibrations », foyer de toutes les résonnances.



    ADN et Traditions.

    Lorsque l'on va dans la profondeur de toutes les traditions, se dévoile vraiment un message universel,
    une langue mère originelle.

    Selon la croyance « animiste », tous les êtres vivants sont animés par le même principe, le même langage,
    celui encodé dans notre ADN.

    Dans un univers ou physique et métaphysique sont deux aspects d'une même réalité,
    où la vie est régie par les lois du vivant, tout être est nécessairement l'incarnation des archétypes
    (structures énergies) qui sous-tendent la manifestation.

    Chaque organe, structure, fonction ou mécanisme est la manifestation apparente de l'un des archétypes vitaux fondamentaux (champs de forces quantiques).

    Tous les rites et mythes de l'humanité rendent compte de cette vision.

    La connaissance est le trait d'union entre la science et la tradition.

    L'invisible de l'univers prend sa source au sein de nos cellules, notre corps est le creuset
    de toutes les mémoires de l'humanité.

    Il existe une interdépendance continue entre l’homme et la création,
    de même qu’il existe une interdépendance entre les cellules et le corps de l’homme.
    Accéder a la connaissance de l’un, c’est du même coup accéder à la compréhension de l’autre.
    Être réellement soi-même, c’est prendre conscience de son identité profonde,
    c’est prendre conscience de sa relation avec la création.


    Soigner c'est avant tout relier chaque être à l'ordre du monde,
    à l'architecture sacrée de l'univers et de la vie.


                                                                                            Copyright © 2010 - Marie-Claire Ponsaty - Tous droits réservés